by

☄️ L’intuition surgit brutalement, s’impose, nous guide… ou nous trompe! Que savons-nous d’elle?

➡ Si elle est auréolée de mystère, les recherches actuelles montrent qu’elle est plus rationnelle que nous le croyons…

📌 Comment accéder à notre intuition?

En tant que coach, je constate régulièrement la difficulté de mes clients à faire confiance à leur « petite voix », leur « sagesse intérieure », soit parce que ce mode de pensée est découragé dès l’enfance, soit parce qu’il est méprisé dans notre culture, pour laquelle le “ressentir” est le parent pauvre de l’intelligence.

En effet, nombreux sont les freins qui bloquent notre intelligence intuitive : nos peurs, nos croyances, nos projections positives ou négatives…

“Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire.” Steve Job

📌 Comment se manifeste l’intuition?

🔆 Une petite voix intérieure 🧚‍

🔆 Une émotion soudaine agréable ou déplaisante 🧚‍

🔆 Une sensation physique qui s’impose à nous: battements de coeur, sensation de chaleur, mains moites. 🧚‍

📌 Que nous dit-elle?

Comme l’instinct, l’intuition est précieuse pour évaluer une situation qui exige une réaction rapide. Mais elle peut nous apporter bien plus que cela, car elle mobilise nos fonctions cognitives: notre capacité à apprendre, notre intelligence, notre mémoire inconsciente.

Être intuitif, c’est être réceptif aux “réalités inconnues du conscient” et plus particulièrement à la “synchronicité”: des phénomènes apparemment sans aucun lien qui se produisent simultanément, provoquent un déclic et donnent accès à un savoir resté jusqu’ici enfoui. » Viviane Thibaudier, Psychanalyste.

L’intuition est une forme de connaissance directe qui a pu être qualifiée de « clairvoyance instantanée ». Notre cerveau intègre en permanence, dans une routine inconsciente, tous les ressentis sensoriels que nous éprouvons. Qu’un détail change dans une situation connue et notre intuition s’active. Elle surgit en un millième de seconde de la mémoire sensorielle. Elle relève d’un inconscient d’adaptation, d’une capacité du cerveau à arriver directement à des conclusions sans passer par un cheminement de la pensée.

C’est un processus inductif et non pas déductif comme l’est le raisonnement. Ainsi, nous avons l’impression qu’une personne est fiable ou non parce que nous avons rassemblé, sans même nous en rendre compte, tous nos savoirs sur les individus rencontrés depuis la naissance. Ce n’est donc pas le fruit du hasard car plus nous aurons acquis de connaissances, plus nous serons intuitifs. L’intuition est une capacité liée au vécu de chacun, à son éducation et son parcours de vie.

L’intuition est une capacité liée au vécu de chacun, à son éducation et son parcours de vie.

📌 L’intuition, c’est aussi un mode d’appréhension du monde

Décliner une invitation, relever un défi ou faire un choix sans argumentation rationnelle, puis apprendre que ses décisions spontanées étaient justes… Le phénomène vous est sans doute familier depuis longtemps, mais, à chaque confirmation, il vous fait éprouver une joie presque enfantine accompagnée d’un sentiment profond d’harmonie, au sens musical du terme. Particulièrement dans ces moments, vous avez l’impression de faire partie d’un grand tout généreux et cohérent. Comme si l’ensemble des informations dont vous aviez besoin se trouvait à portée de main.

Qui n’a pas connu ces intuitions fulgurantes qui les traversent parfois… en dépit de toute mise en garde rationnelle. Qui ne s’est pas déjà mordu les doigts les rares fois où il a choisi de ne pas les suivre, par prudence ou par peur de la frustration, pour faire plaisir ou ne pas déplaire?

➡️ Je ne compte plus le nombre de mes clients qui me disent : “Si j’avais écouté mon intuition”… Et pourtant, savoir écouter son intuition n’est pas donné d’emblée, cela se développe, se cultive…

AUTODIAGNOSTIQUE 🤔

Certains se servent de leur intuition comme d’une boussole, d’autres s’en disent complètement dépourvus ou nient son existence. Et vous, quel est votre rapport avec elle?

Voici 4 profils qui vous permettront de mieux cerner la part que vous accordez à votre intuition… et de mieux vous en servir.

1️⃣ Vous niez son existence.

✨ Vous n’êtes même pas sûr que cela existe. Vous êtes cartésien et fier de l’être. Tout ce qui échappe à la raison, à la logique et à la science vous laisse sceptique.

❇️ A l’origine: une culture familiale valorisant la raison au détriment de l’émotion et de la sensibilité, une éducation autoritaire qui a coupé l’enfant de son ressenti.

❇️ Les conséquences: se priver d’une intimité avec soi ainsi que de l’écoute de votre intuition vous rend vulnérable. Car à ne croire qu’à une logique de cause à effet, on dirige son effort, son attention vers une seule cible.

❇️ Vers l’équilibre: prêtez attention à vos sensations physiques, corporelles, quand vous vous trouvez dans telle situation, à tel endroit, avec telle personne. Plus vous serez au clair avec vos ressentis, plus vous serez capable de vous servir de vos capteurs pour anticiper, faire un choix ou vous tenir prêt à riposter en cas d’attaque.

2️⃣ Vous êtes trop anxieux pour pouvoir l’entendre.

✨ Anxieux, pessimiste jusqu’à vous gâcher la vie, vous confondez parfois sinistres prémonitions et projections négatives. Et lorsque ces dernières se réalisent (cela arrive, et c’est la loi des probabilités!), vous ne manquez pas de souligner que vous étiez sûrs et certain que cela arriverait.

❇️ A l’origine: un bain familial anxieux, pessimiste, négatif, des parents s’attendant au pire, des événements brutaux, marquants ou traumatisants, une hypersensibilité.

❇️ Les conséquences: vous ne cherchez pas à distinguer une intuition d’une projection car vous vous sentez incapable de faire la différence entre les deux. Tout au plus, vous constatez que vous n’êtes pas surpris par tel dénouement ou tel imprévu. Vous pourriez pourtant vous appuyer sur votre intuition-sensibilité pour faire des choix plus heureux pour vous.

❇️ Vers l’équilibre: prenez l’habitude d’identifier vos croyances et vos « mantras » négatifs et déconstruisez-les. Exemple: « dans ma famille, on n’a pas de chance ». Interrogez-vous comme si vous étiez un détective: en êtes-vous vraiment certain? Est-ce valable pour tout le monde? Tout le temps? Et puis cherchez un contre-exemple pour invalider la réflexion. Vous pouvez aussi lister vos réussites, les bonnes surprises, les croyances qui vous soutiennent.

3️⃣ Vous aimeriez l’écouter, mais vous manquez de confiance en vous.

✨ Vous êtes un spécialiste de « je le savais! », exclamation qui souligne la justesse de vos intuitions, mais indique aussi que vous auriez dû écouter votre petite voix. Ces constats, vous vous les faites régulièrement sans toutefois changer vos comportements.

❇️ A l’origine: une culture familiale autoritaire (« On ne te demande pas ton avis, c’est nous qui décidons »), des échecs cuisants et marquants qui ont laminé la confiance en soi, une éducation culpabilisante transformant la moindre erreur en faute.

❇️ Les conséquences: un sentiment de frustration, vous bouillonnez intérieurement parce que vous « sentez » les choses, sans parvenir à agir en conséquence. Vos relations avec les autres en pâtissent car elles sont placées sous le signe de l’ambivalence: vous avez besoin d’eux tout en leur en voulant d’être dépendant de leur avis.

❇️ Vers l’équilibre: entrainez-vous à décider (sans chercher spécialement à écouter votre intuition, votre décision peut être le fruit d’un raisonnement logique) sans recourir à l’avis de votre entourage. Prêtez attention à ce que vous ressentez (inquiétude, fierté, peur, soulagement…) et notez vos expériences.

4️⃣ Vous l’écoutez sans hésiter

✨ Intuition, synchronicité, signes et autres messages de l’invisible, vous y croyez dur comme fer et vous mettez d’ailleurs ces croyances en pratique. Vous faites une confiance aveugle à votre intuition, et tant pis si parfois les événements lui donnent tort. Vous lisez les gens, les ambiances, pressentez les événements à venir, vous pouvez aussi bien être traversé par des fulgurances de clairvoyance, des rêves prémonitoires…

❇️ A l’origine: une culture familiale valorisant les émotions et/ou prêtant attention aux signes, aux superstitions ou encore une famille « à secrets » ou instable avec des humeurs changeantes. Bref, une confusion et une insécurité tangibles qui obligent l’enfant à décoder les mots, les gestes, les expressions, mais aussi à sentir les problèmes à venir, comme on sent l’orage qui arrive. Certains traumatismes précoces conduisent à se réfugier dans un monde merveilleux où il n’y a qu’à décoder les signes pour être à l’abri.

❇️ Les conséquences: suivre votre feeling vous donne un sentiment de puissance et de liberté. Vous préférez vibrer et rêver plutôt que programmer et raisonner. Attention toutefois à un effet « pensée magique », qui peut vous faire prendre des vessies pour des lanternes et des charlatans pour des grands sages. Gare au feeling qui peut remplacer la pensée par une approche manichéenne.

❇️ Vers l’équilibre: prenez le temps, pesez le pour et le contre, recherchez des avis, avant de foncer tête baissée vers ce que vous souffle votre intuition. Tenez un journal de l’intuition, cela vous permettra de rester lucide et objectif.Et vous, que vous manque-t-il pour accorder à votre intuition sa juste place? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close Search Window

Ce site web utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.  En savoir plus